Rendons la Tour d’Odre à Caligula : des documents au monument - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue du Nord Year : 2014

Rendons la Tour d’Odre à Caligula : des documents au monument

(1) , (2)
1
2

Abstract

L'existence d'un phare à Gesoriacum n'est évoquée que par un passage de Suétone qui l'attribue à l'empereur Caligula. L'identification de ce phare avec la Tour d'Odre ou Tour d'Ordre de Boulogne-sur-Mer, érigée sur la plus haute falaise qui dominait le port est traditionnelle. Pourtant, en dépit de l'abondante documentation figurée et textuelle qui la conforte, cette identification a été contestée et sa date a été repoussée aux règnes de Trajan-Hadrien. L'objectif de cet article est de réexaminer les pièces du dossier, constitué notamment par treize gravures réalisées du milieu du XVIe siècle au milieu au XVIIe siècle et par de nombreux témoignages oculaires. Une analyse précieuse des traits pertinents de la configuration de la Tour enrichit la typologie des phares antiques et permet une relecture des textes qui relatent la traversée de la Manche. Au terme de notre enquête, nous pensons pouvoir affirmer que ce monument est bien l'oeuvre de Caius César.
Fichier principal
Vignette du fichier
ARTICLE PUBLIE.pdf (10.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03917069 , version 1 (31-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03917069 , version 1

Cite

Joëlle Napoli, Corinne Boulinguez. Rendons la Tour d’Odre à Caligula : des documents au monument. Revue du Nord, 2014, Archéologie de la Picardie et du Nord de la France, 96 (408), pp.7-51. ⟨hal-03917069⟩

Collections

UNIV-LITTORAL HLLI
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More